Accueil
Rencontre entre Le Ministre de la Transition Energétique et des Energies Renouvelables, et le Président Directeur Général de la Société Nationale d'Exploitation des Gares de Transport Terrestre des Voyageurs SOGRAL ainsi que le Directeur Général par intérim du Complexe TRANSTEV
Journée de lancement du projet de conversion de 150 000 véhicules au GPLc
18 octobre 2021 - Salle de Conférence- Tour B, Val d’Hydra
Rencontre entre le Ministre de la Transition Energétique et des Energies Renouvelables et le Wali d'Alger
sur l'Economie d’énergie et l’éclairage public
Participation du Ministre de la Transition Energétique et des Energies Renouvelables à la première édition de la conférence sur la santé, la sécurité et l'environnement, organisée par le groupe SONELGAZ
Programme d'Appui au secteur des énergies Renouvelables
Atelier sur les mécanismes de financement de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables hors réseau
Participation de Monsieur le Ministre à la Journée internationale pour la préservation de la couche d'ozone
Les efforts de l'Algérie pour la préservation de la couche d'Ozone soulignés
Energie Solaire
Le Ministre de la Transition Énergétique et des Energies Renouvelables le Professeur Benattou ZIANE reçoit le président du Conseil exécutif Monsieur Mhamed HAMOUDI et le Directeur Générale Monsieur Boukhalfa YAICI de Cluster Energie Solaire

Le Ministre de la Transition Energétique et des Energies Renouvelables reçoit l’ambassadrice du Royaume-Uni de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord en Algérie, Madame Sharon Anne WARDLE.



Monsieur le ministre de la transition Energétique et des Energies renouvelables, Professeur ZIANE Benattou a reçu au siège de son département, le jeudi 07 octobre 2021, son excellence l’ambassadrice du Royaume-Uni de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord en Algérie, Madame Sharon Anne WARDLE.

Les discussions entre les deux parties ont permis de passer en revue  les relations bilatérales algéro-britanniques et de discuter des opportunités de coopération et de partenariat dans les domaines des énergies renouvelables et de l’économie d’énergie.

Monsieur le ministre a exposé les grands axes de la politique nationale en matière de sobriété et d’efficacité énergétiques et de développement des énergies renouvelables, en précisant que de la transition énergétique est un choix  irréversible qui permettra à l’Algérie de s’affranchir progressivement de la dépendance  aux énergies fossiles et d’amorcer une mutation vers les énergies « vertes » créatrices de richesse, en s’appuyant sur  toutes les potentialités  humaines et énergétiques dont recèle le pays.

Monsieur le Ministre a, par ailleurs, salué les efforts entrepris jusque-là par le Royaume-Uni, pour la préparation de la 26ème conférence des partis des nations unis sur le changements climatiques (COP26), qui se tiendra à Glasgow du 1 au 12 novembre 2021. Aussi, il a jugé nécessaire et urgent de concrétiser sur terrain toutes les décisions qui seront prises, par les pays signataires de la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, à l’issu de cette conférence, afin de répondre aux enjeux et aux menaces que fait peser le réchauffement climatique.

Monsieur le Ministre a précisé que les ambitions de l’Algérie en matière de transition énergétique pourraient constituer un cadre de coopération avec le Royaume unis dont l’expérience en la matière n’est plus à démontrer. Dans ce sens et en prévision de la rencontre d’affaires virtuelle Algéro-britannique prévue le 14 octobre 2021 sur les énergies renouvelables, monsieur le ministre a précisé que cet évènement constitue une opportunité pour les investisseurs britanniques, notamment avec le lancement prochain, par le ministère, du projet de réalisation des premiers 1000 MW en centrales solaires photovoltaïques du programme national des énergies renouvelables.

Pour sa part, madame l’ambassadrice a  tenu  saluer les efforts et l’engagement de  l’Algérie dans sa stratégie de la transition énergétique, qui va certainement contribuer à l’effort mondial  dans la lutte contre les changements climatiques et a fait part de la disponibilité de son pays à réunir toutes les conditions à même de concrétiser la coopération entre les deux pays dans ce domaine, et d’accompagner les institutions et organismes Algériens pour l’accès aux fonds de financement « verts ».

Après avoir précisé les contours de cette première rencontre, les deux parties ont convenu de maintenir le contact entre les deux parties pour identifier de façon plus détaillées et pratique les axes de coopération dans les domaines de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables.

Enfin, Monsieur le Ministre de la Transition énergétique et des Énergies renouvelables, s’est dit confiant de l’avenir de la coopération bilatérale Algéro-britannique et des liens d’amitié entre les deux pays



Le Ministre de la Transition Energétique et des Energies Renouvelables reçoit l'ambassadeur du Portugal en Algérie, Luis de Albuquerque Veloso



Le ministre de la Transition Energétique et des Energies renouvelables, le Professeur ZIANE Benattou a reçu ce mardi 05 octobre 2021, au siège de son département ministériel, son excellence l’Ambassadeur du Portugal, M. Luiz de Albuquerque Veloso.

Les deux parties ont passé en revue les relations bilatérales algéro-portugaise et ont discuté des moyens de redynamisation de leur coopération, notamment dans les domaines des énergies renouvelables et de la transition énergétique, après une période de faible activité induite par la pandémie du covid-19.

A cette occasion, Monsieur le ministre de la Transition Énergétique et des Énergies renouvelables a présenté les grandes lignes de la stratégie de la transition énergétique et du développement des énergies renouvelables, notamment, le projet d’appel d’offres à investisseurs pour la réalisation de 1000 MW en centrales solaires photovoltaïques. Il a réitéré l’objectif de l’Algérie de s'affranchir de manière graduelle de la dépendance vis-à-vis des hydrocarbures et ce, à travers la mise en place d’un modèle énergétique à l’horizon 2030, axé notamment sur les économies d’énergies l’efficacité énergétique et le déploiement des énergies renouvelables.

Dans ce contexte, le Ministre a exprimé sa volonté d’asseoir une coopération bilatérale avec le Portugal dans le domaine de la transition énergétique pour lequel ce pays est pionnier. En effet, le Portugal mène depuis quelques années une politique de transition énergétique payante qui lui a permis, plus d’une fois, de consommer uniquement des énergies renouvelables (Hydraulique, solaire, éolien) pendant plusieurs jours, et de se doter d’une vraie industrie compétitive dans le domaine des énergies renouvelables. Un autre aspect sur lequel a insisté le ministre est celui du transfert de savoir-faire, à travers l'appui à la formation des formateurs et la collaboration active dans   recherche appliquée.

Pour sa part, monsieur l’ambassadeur du Portugal s'est dit convaincu que la coopération algéro-portugaise va se développer davantage et gagner en force dans les domaines de l'énergie durable, compte tenu du potentiel extraordinaire dont dispose les deux pays. Tout en exprimant l’intérêt de son pays de consolider cette coopération, déjà actée par une mémorandum d’entende, M. Luiz de Albuquerque Veloso a fait part de la disponibilité de son pays à favoriser des accords de partenariat entre les sociétés des deux pays afin de concrétiser des actions de développement des énergies solaire et éolienne, de l’efficacité énergétique, de la locomotion électrique et du stockage de l’énergie.

Après avoir précisé les contours de cette rencontre, les deux parties ont convenu de revitaliser les points focaux dans les meilleurs délais et d’identifier de façon concertée des axes de coopération dans les domaines de la Transition Energétique et de Energies Renouvelables.



Examen des possibilités de développer la coopération dans le secteur des énergies renouvelables



Le Ministre de la Transition Energétique et des Energies Renouvelables, le professeur Benattou ZIANE a reçu l’ambassadeur de la République islamique d'Iran, Hossein Mashalchizadeh, avec lequel il a abordé les possibilités de développer des programmes et des projets énergétiques communs.

Cette audience a été une opportunité pour les deux parties d'échanger sur la qualité de la relation bilatérale entre l'Algérie et l’Iran et de mettre l'accent sur les possibilités de développer des programmes et des projets énergétiques communs.

Dans ce sens, Monsieur le ministre a exposé "la stratégie de l’Algérie dans le domaine des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique, citant à ce titre les projets les plus importants inscrits dans la feuille de route du secteur".

Le Ministre a, également, indiqué "l’importance accordée à la formation qualifiante et, particulièrement, au contrôle de qualité des composants rentrant dans la production des énergies renouvelables".

 

A cet effet, l’accompagnement de la partie Iranienne a été sollicité pour la mise en place de laboratoires dédiés.

De son coté, l’ambassadeur Iranien a exprimé la volonté de son pays à appuyer l’Algérie pour la réussite de son ambitieux programme de transition énergétique, à travers des projets concrets de coopération.

A ce propos, l'ambassadeur Iranien a évoqué comme première étape la construction d’une unité de production de panneaux solaire aux standards internationaux, le développement de centrales hybrides mobiles pour les zones isolées et le partage d’expérience iranienne dans le domaine de la conversion des moteurs thermiques en moteurs électriques (retrofit).



Le Ministre de la Transition Énergétique et des Energies Renouvelables et l'ambassadeur suisse évoquent le lancement de deux projets de géothermie et d'hydroélectricité



 Le ministre de la Transition Energétique et des Energies Renouvelables, le Professeur Benattou ZIANE a reçu l'ambassadeur de Suisse en Algérie, Lukas Rosenkranz, avec lequel, il a évoqué le lancement de deux projets dans les domaines de la géothermie et de l'hydroélectricité.

Cette audience, tenue dimanche au siège du ministère, "était l'occasion, d'une part, pour les deux parties de consolider la coopération bilatérale entre l'Algérie et la Suisse dans le domaine de la transition énergétique et des énergies renouvelables et, d'autre part, de lancer des projets concrets sur les thématiques discutés lors de la rencontre du 25 février 2021".

Tout en soutenant que "le ministère a fait évoluer son plan d'action dans le sens d'une meilleure visibilité et des objectifs plus précis", l'ambassadeur suisse a proposé d'engager "immédiatement" deux projets dont le premier porte sur le développement de la géothermie surfacique, destinée à la production locale de chaleur et de froid.

A ce propos, le diplomate suisse a indiqué que "la première rencontre entre experts suisses de l'institution des sciences et technologie EPFL, qui est l'une des institutions les plus dynamiques d'Europe, et des acteurs algériens dans la géothermie (institutionnels, experts et bureaux d'études notamment) pourrait être organisée avant la fin de l'année en cours, afin de fixer plus en détails, les besoins et préparer la mise en place d'un projet pilote en Algérie".

Quant au second projet, il sera consacré à l'hydroélectricité avec la collaboration de l'IHA (International hydropower association), en particulier dans le domaine du stockage d'électricité par pompage et le développement et l'exploitation durables des projets hydroélectriques.

De son côté, Monsieur le Ministre, a signalé l'importance d'une "coopération tangible et porteuse d'une plus-value", et a confirmé "la disponibilité de son département pour engager dans les délais convenus les projets en question", toute en soulignant "l'importance de la coopération dans la formation pratique et la R&D appliquée pour la réussite et la pérennité des projets".

Le Ministre de la Transition Energétique et des Energies Renouvelables a par ailleurs informé l'ambassadeur du lancement "prochain" du projet d'appels d'offres à investisseurs pour la réalisation de centrales solaires d'une capacité totale de 1.000 MW, adressé aux investisseurs aussi bien nationaux qu'étrangers, d'autant plus que le gouvernement algérien met en œuvre toutes les mesures nécessaires pour l'amélioration du climat des affaires.



Le Ministre de la Transition Énergétique et des Energies Renouvelables le professeur Benattou ZIANE reçoit son excellence l'Ambassadeur d'Italie en Algérie Monsieur Giovanni Pugliese  



Le Ministre de la Transition Energétique et des Energies Renouvelables, le Professeur Benattou ZIANE a reçu, le jeudi 02 septembre, au siège de son département ministériel, Son Excellence, l’Ambassadeur de la République de l’Italie en Algérie, Monsieur Giovanni Pugliese.

Cette audience était l’occasion d’échanger sur le cadre général de coopération bilatérale entre les deux pays et, en particulier, sur les modalités pratiques permettant de développer des programmes et des projets énergétiques communs dans le domaine de la transition énergétique et des énergies renouvelables.

Dans ce sens, Monsieur le ministre a exposé la stratégie de l’Algérie dans le domaine des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique, citant à ce titre les projets les plus importants inscrits dans la feuille de route du secteur, tels que le programme national de développement des énergie renouvelables incluant les projets solaires d’envergure, le développement de la géothermie et la valorisation énergétique des déchets ainsi que la mise en place de laboratoire national d’essais et de contrôles des performances énergétiques.

Monsieur le ministre a également indiqué l’importance accordée à la formation et à la recherche appliquée, à travers la création de l’institut de la transition énergétique et des énergies renouvelables. Dans ce cadre, l’appui de la partie italienne est particulièrement recherché compte tenu de son expérience et de son expertise dans ces domaines.

Pour sa part, Monsieur l’ambassadeur d’Italie a insisté sur les intérêts communs des deux pays et sa volonté de renforcer les projets de coopération avec l’Algérie dans le cadre de sa transition énergétique.

Monsieur l’ambassadeur a fait état, dans ce sillage des initiatives conjointes prévues, à savoir la tenue en janvier 2022 du 4e sommet intergouvernemental et l’organisation, à Alger, d’un forum économique. Ces evenements seront une occasion pour les experts et les acteurs concernés de formaliser des cadres d’échanges et de concrétiser des opportunités dans le domaines des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique.


 

 

Abonnez vous à notre chaîne

E-Book des Actions engagées dans le cadre la feuille de route la transition énergétique 

  

 

Espace Multimédias et Sensibilisation

 

Vous trouverez dans cette rubrique, toutes les publications et supports multimédias relatifs aux activités du Ministère, avec possibilités de les consulter ou de les télécharger. 

 

  Publications

  Newsletters

  Vidéothéque

  Emissions de radios

  Webinaires




 

Acteurs énergétiques